• Avec près de 13 000 tables rien qu’à Paris, choisir un restaurant, c’est un peu la roulette russe de l’estomac ! Alors, laissez-vous cornaquer l’appétit, déjouez les pièges de l'assiette rabat-joie et des additions illégitimes, et suivez le guide...

Rechercher

Week-End

« C'était mon mois de Février | Accueil | Le Cinq »

22 mars 2013

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451e7e169e2017c370024af970b

Voici les sites qui parlent de L'Atelier Rodier :

Commentaires

Feuilly

La cave reste néanmoins très limitée et les prix ont quand même tendance à s'envoler...

Nicolas B

Je souhaite tempérer ici l'enthousiasme de Thierry Richard, dont les recommandations font (presque) toujours mouche. L'Atelier Rodier la semaine passée est passé complètement à côté: je passe sur une réservation laborieuse (confirmation obligatoire, horaires curieux: RDV à 19h50!). Ce qui devait être une cuisine à quatre mains ne l'était qu'à deux ce soir là (ceux de Santiago Torrijos semble-t-il). La carte était assez pointue: seule viande ce soir là: canard, seul poisson: St Jacques. Mais pourquoi pas... Les plats étaient malheureusement peu précis, très petits et les accompagnements redondants d’un plat à l’autre. Le service autoritaire et omniprésent était à la limite de la farce. Bref, beaucoup trop de ‘détails’ négatifs pour une table qui se veut de ce standing. Il y a bien mieux à faire dans le quartier pour le même budget (Playtime, Régalade Conservatoire, Albion, etc.).

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Alerte Email

  • La carte postale des Chroniques directement dans votre boîte aux lettres

  • Follow thierryrichard on Twitter

    Follow Me on Pinterest

Facebook

Crédits

  • Design © Claire Bissara : claire(a)bissara.com

Stats